Rechercher

Retranscription séance Hypnose Transpersonnelle® - 9

Retrouvez l'audio de cette retranscription sur ma chaîne Youtube : ICI



Retranscription de séance - Hypnose Transpersonnelle® - 9. Ulrich - Général de l’armée Russe, Un ange participant à la création de la Terre, Travailler dans l’unicité pour aider le plus de monde, 2 âmes en une.




En 1939 puis 1941-1943. La 1ère scène se passe à Varsovie en plein bombardement, les gens courent partout. Ulrich, à 32 ans, est Général dans l’armée Russe : c’est ce qui arrive lorsqu’on est un bon élément. Il observe les dégâts, les gens “mais les gens c’est pas important parce qu’il y a toujours des dommages collatéraux en temps de guerre quoique l’on fasse”.

La mission d’Ulrich était de s'emparer de Varsovie. Il y a eu beaucoup de dégâts humains et matériels. En regardant cette scène d’horreur, Ulrich pense que cela aurait pu être sa famille et cela lui fait mal, il pense que la guerre est sale. Il n’a pas toujours pensé cela, il s’était engagé pour protéger son pays. Cela fait des mois qu’ils ont entamés cette bataille pour envahir la Pologne, ils devaient s’emparer de Varsovie mais ils n’avaient pas prévu autant de résistance de la part des Polonais et que cela engendrerait autant de morts.

Plus tard, le chef d’Etat-major, heureux de cette victoire, organise une soirée de festivité pour distribuer les récompenses.

Ulrich est amer de fêter, il n’arrive pas à effacer l’image de tous ces gens en train de mourir et il a l’impression, en voyant les autres boire et s’amuser avec des filles, qu’il est le seul à avoir ce sentiment. Tout cela ne lui plait pas. Ce qui le dérange le plus c’est qu’ils fêtent cela, c’est hypocrite “parce qu’aujourd’hui on fête et demain on crève”.

La femme d’Ulrich lui manque, ils ne se sont pas vu depuis presque plus d’un an et comme d’autres missions sont prévues, il sait qu’il n’est pas prêt de la revoir. Ils correspondent par téléphone mais pas assez souvent à son goût et ce soir, en voyant ces hommes accompagnés de femmes, il aimerait particulièrement qu’elle soit là, sa présence lui manque.

Au cours de la soirée, il parle avec une jeune femme blonde, soeur d’un soldat, dont il se sent proche : “C’est une femme, elle me donne de la douceur, c’est ce qu’il me manque car ma femme me manque alors être avec cette femme me rappelle un peu sa douceur.

Scène suivante : “On retourne à la guerre sur la frontière Allemande pour repousser une armée mais nous perdons. Il n’y a pas de prisonniers, c’est une extermination, ils nous ont tous abattus. Le terrain n’a rien facilité, de la boue, de la pluie, des bombes, des infiltrations dans nos rangs. J’ai vu mes soldats mourir alors qu’ils ne voulaient pas y aller. Je vois qu’ils pensent à ceux qui aiment, je vois quelqu’un embrasser la photo en noir et blanc d’une femme et je reverrais plus tard ce jeune homme mort. Mais c’est la guerre, il n’y a rien à … c’est comme çà.

Ma femme m’a dit par courrier qu’elle est partie avec une autre homme pour faire sa vie, elle a trouver çà trop long, il y avait trop peu de douceur”.

Ulrich est mort lui aussi durant cette bataille. “Dans l’armée la mort c’est naturel. Nous savons que nous devons mourir, c’est comme çà”. Avant de quitter les plans terrestres, il est parti rejoindre sa femme. Il a ressenti qu’il l’aimait et qu’il était heureux pour elle qu’elle ai eu un petit garçon. Il était jaloux de cet homme avec elle.

“J’ai vu toutes les âmes montées, j’ai vu toutes ces âmes partir, c’était rempli d’âmes partout, partout, partout, partout, partout… Il y avait des ombres autour partout, partout. Je ne savais absolument pas ce que c’était. Ensuite, je suis vite monté”.

Durant la transition des plans terrestres vers les plans célestes, Ulrich à ressenti beaucoup de légèreté puis une sensation d’être lavé des charges émotionnelles.

“Quelqu’un m’accompagne, j’ai rigolé au début parce qu’il disait qu’il me connaissait mais moi je ne l’ai pas reconnu. Quand je l’ai reconnu, je lui ai dit qu’il n’a pas trop bien fait son boulot, c’est un protecteur, un gardien, il devait m’accompagner et me guider mais il me dit que je ne l’ai pas beaucoup écouté non plus, pas du tout même. Son nom est Ezael, c’est un ange, il guide les gens vers l’écoute de soi.

Au bilan de vie, je comprends que j’ai tué pleins de vies et que ce n’est pas rien : ce sont des vies et les vies c’est important. Il ne suffit pas de dire que c’était un métier, que cela faisait partie de mes fonctions, nous sommes tous responsables de nos choix, il est important de faire la part des choses entre le bien et le mal qui réside en soi. En aucun cas l'extérieur n'est responsable de nos choix.

Ils veulent (ce sont, je ne sais pas dire leur nom, ce sont des grands, grands guides) que je comprenne qu'il faut écouter ce que l’on a là, là, là (en montrant le coeur).

- Son coeur ?

Oui et que je dois prendre soin des vies lors des prochaines incarnations mais pas tout de suite. Je dois attendre que la guerre soit finie, me reposer et apprendre ce que je dois apprendre pour prendre soin des vies.

Le but de cette vie était d’apprendre la règle et le respect, la droiture dans le respect des règles. C’était aussi un exercice pour apprendre à s’écouter, je l’ai un peu fait lorsque j’avais des remords mais pour moi il était inconcevable de l’appliquer parce que c’est ainsi, les règles et la guerre : on sait qu’il y a des dégâts. J’aurai pu ne jamais m’engager mais je voulais la reconnaissance, je voulais une place à un poste de haute fonction. Le regard des autres était important, ils me voyaient comme quelqu’un d’important, j’ai écouté mon ego, ma fierté. Pour moi les sentiments n'avaient pas leur place, je faisais mon travail et je le faisais bien”.

2ème vie : Être humanoide homme/femme à la fois avec beaucoup de lumière et qui lévite dans un espace non incarné où il y a de belles habitations blanches/crèmes, il y a beaucoup de lumière très claire qui ne ressemble absolument pas à la lumière du soleil.

Il est ce que l’on appelle nous humain : un ange. “Nous préparons un projet, nous sommes très excités, nous allons créer des mondes, il y a beaucoup de choses qui vont se faire : création de mondes, de nouveaux êtres, tout le monde est très excité. Nous allons bientôt faire une rencontre multi universelle de différents êtres venants de différents espaces qui vont se réunir pour ce fameux grand projet.

- Vous êtes nombreux à vous réunir pour ce fameux grand projet ?

Nous sommes à des années lumières de ce que les humains peuvent imaginer (ce qui le fait beaucoup rire car les humains n’existaient pas encore).

Nous avons décidé de créer tout cela pour l’amour, pour la joie, l’envie de créer. Nous sommes des créateurs, nous aimons créer, créer la vie, créer l’art, créer l'énergie : nous créons aussi l’énergie, nous sommes là pour créer, nous aimons faire grandir la vie.

Cette expérience que nous voulons créer est unique : nous voulons savoir s’il est possible dans les dimensions les plus basses de trouver la Lumière, la révélation de l’être.

Est-ce qu’il est possible que la lumière puisse transpercer l’ombre, puisse naître, puisse exister des plus bas tréfonds ?

Nous voulons aussi créer un lieu vivant, en fait il y a différentes dimensions : nous sommes sur un plan extrêmement élevé, par exemple d'autres entités de d’autres dimensions n’ont pas le même niveau de vision des choses que nous. Nous, nous voyons la création, cette expérience comme quelque chose de magnifique. En soi, nous avons vraiment l’espoir et nous savons que la Lumière va transparaître et qu’il y aura la création de milliers d’autres créatures mais sur d’autres plans il y a des êtres qui vont utilisés çà pour, je dirais, l’avancement personnel de leur dimension à eux.

Ce qui est extraordinaire c’est que sur différents plans, différentes dimensions, un même lieu n’aura pas la même fonction. Et ce qui est magnifique, c’est que ce même lieu sert pour différentes fonctions en fonction du plan où on est, c’est magnifique.

Nous avons rencontré de grands, grands, grands... vous appelez ça des géants, nous, nous les appelons des Maîtres, des créateurs. Vous les appelez des Eolim mais les noms que vous donnez sont tellement… leurs sens ne sont tellement pas assez expressifs de la dimension magique de tous les êtres et ils sont… ils sont l'âme en fait (qui se présente). Par exemple la Terre, avant que la Terre soit créée, l’ me, cet être immense est venu, était là pour se préparer à devenir la Terre.

Voilà c’est la rencontre de pleins d’Êtres, c’est magique, je me sens tout petit à côté de l’âme de la Terre. Des fourmis.

- Vous avez créé chaque être, chaque plante, chaque molécule de la Terre ?

Oui

- Est-ce que la Terre a été votre spécificité ou avez- vous créé d’autres choses, d’autres Êtres, d’autres endroits que la Terre ?

La Terre était notre spécificité, de ce que j’ai connu, de ce que j’ai grandi lorsque j’y étais : la Terre. Bien sûr, il y avait d’autres projets mais nous étions pour la Terre. Nous avons imaginé chaque chose qui se présentent dessus en concert avec pleins d’autres êtres.

- Vous m’avez dit que vous avez créé tout cela pour voir si la Lumière peut transparaître des plus basses dimensions, mais la Terre n’est-elle pas déjà quelque chose de fantastique ? C’est quelque chose pour moi de lumineux alors dans quel sens en fait ?

Pour la vie. Quand je dis pour la vie c’est pour l’amour de la vie. Quand un créateur crée, il crée par amour dans chaque parcelle de sa création, il faut nourrir son cœur par amour de la vie. Cela met en joie de donner la vie. Nous, nous étions sur les arbres, les plantes, les animaux, l’eau, les vents, la création des fées, la création de ce que vous appelez les gnomes, la création des petits animaux, nous étions vraiment ici, les humains se sont les anges plus haut qui s’en sont occupés.

Tous ces êtres sont avec vous sur un autre plan dans un fin voile.

- Qu’est-ce qu’ils pensent des humains que nous sommes ?

Je sais que pour eux cela n’a pas toujours été facile à cause du manque de contact avec les humains, parler, communiquer, communier ensemble. Les êtres sont faits pour communier ensemble. Si les êtres ne communient pas c’est comme une partie d’eux qui ne s’exprime pas.

Vous pouvez leur parler, ils sont là. Respectez-les surtout, ils demandent beaucoup de respect. Ne demandez rien qui soit dans l’ego. Communiquer par souhait de partager quelque chose ensemble dans la même direction.

- Que pouvons-nous partager ensemble par exemple ?

Travaillez ensemble pour prendre soin de la vie. C’est votre ultime devoir. Nous devons tous prendre soin de la vie.

- Nous sommes beaucoup sur cette Terre aujourd’hui, êtes vous heureux de ce que vous avez créé et de ce que nous sommes devenus ? Pensez-vous que nous nous dirigeons vers la Lumière ?

Nous avons beaucoup de compassion, vous êtes des enfants, vous apprenez. Nous avons vraiment beaucoup d’amour, nous vous voyons vraiment comme des enfants : vous êtes mignons, vous faites des erreurs, des bêtises et quand vous êtes pas contents, vous râlez. Cela les fait beaucoup rire. Vous ne voyez pas assez quand je parle de voir, je parle de voir avec les yeux, avec les oreilles, avec votre corps : voir, vraiment voir.

- Pourquoi le mental est-il si présent ?

Parce que vous l’écoutez. Il ne s’agit pas de rejeter la faute sur vous ou sur les autres. Il s’agit seulement d’accueillir la vie, accueillir la vie. Est-ce que vous comprenez ?

Nous veillons sur vous, vous en particulier (Céline) parce que nous sommes toujours prêt de vous.

Il est important que vous vous rappelez que nous sommes là et qu’il faut demander. Nous aimons aussi les fleurs si vous souhaitez, vous pouvez mettre des fleurs aussi chez vous. Quand vous mettez des fleurs, vous nous appelez.

Il y a un être de la nature à côté d’elle, il est toujours prêt de votre pied gauche, c’est l’enfant intérieur, le pétillement.

La consultante à l’impression d’avoir perdu ce pétillement il y a quelques années en arrière : Il faut pardonner, elle l’étouffe, il n’est pas parti. Pour le retrouver il faut “Sauter dans le vide”. C’est un être qui vient de la nature mais il est rond comme les êtres de la maison. C’est un être voluptueux. La voluptuosité est l’incarnation de la douceur. Il lui amène donc aussi de la douceur. Elle peut lui parler, elle le fait déjà. Elle peut l’appeler “pille pille”. C’est la sensation lorsqu’elle brille tout autour d’elle lorsque son rayonnement pétille : “pille pille”. Tout a un sens.

Elle a l’impression d’être limitée, je ne trouve pas qu’elle soit limitée, je trouve qu’elle cherche le chemin. Elle se jette beaucoup de pierres et se rabaisse beaucoup trop et nous n’apprécions pas du tout. Si elle veut évoluer, il faut qu’elle se valorise, ce qu’elle a déjà et ce qu’elle est déjà, sans ça elle ne pourra pas monter.

- Est-ce que c’est pour cela qu'en ce moment elle se sent bloquée, comme freinée, même mise de côté ?

Il est temps de prendre un temps de repos pour savoir, pour se reconnaître vraiment. On ne peut pas passer une marche supérieure tant que toutes les étapes n’ont pas été franchies. Pourquoi ne pas aller à la mer ?

- Financièrement, pour elle c’est compliqué.

Qu’elle demande de la partager avec d’autres personnes, allez-y ensemble pourquoi faire les choses seule ?

Pour se retrouver, on aime bien être seule.

Actuellement, il faut se retrouver ensemble. C’est ensemble qu’il faut construire les choses, c’est ensemble que nous avons construit alors ensemble nous allons nous retrouver.

- Je comprends que l’unité est importante

Sachez qu' en proposant à des personnes de venir vous leur éviter peut être des situations compliquées ou vous leur proposez un moment de repos, de bien être dans leur vie. Des fois les actes ont plus de conséquences que ce que l’on pense.

Explications données pour l’exploration de la vie d’Ulrich :

On est pas des sauveurs, restez droit dans ces engagements. Quand on décide quelque chose on le fait même s’il y a des difficultés, il y en aura toujours.

Il faut qu’elle croit en elle sinon comment veut-elle y arriver ? Elle doute, elle ne croit pas assez en elle. Encore, encore, encore un effort, poussez, poussez jusqu’au bout.

Pourquoi ne demande-t-elle pas d’aide ? Autour d’elle il y a des gens qui peuvent l’aider pour la mise en place de son projet ,matériellement parlant. Il est important pour elle de recevoir les gens. Il y a des personnes qui vont s’associer à elle pour travailler ensemble.

Les humains ne vont pas être contents de ce que l’on va dire et je comprends l’idée de propriété et d’indépendance seulement comment vous expliquer cela ? L’heure n’est plus à l’individualisme, l’heure est à la co-création ensemble. Il faut qu’elle se rapproche de personnes avec lesquelles elle va co-créer ensemble. Il y a des lieux, des endroits de lumière qui sont en train de se créer, qu’elle y aille. Qu’elle demande que ces lieux soient mis sur son chemin. L’objectif est vraiment de comprendre que la Terre ne vous appartient pas. Être propriétaire d’une terre est d’un ancien monde. Dans les prochains temps des lieux de liberté vont se créer, nous l’invitons à s’en rapprocher.

Quelque chose doit se dénouer avec ses proches, l’acceptation de l’un et de l’autre, l’acceptation de 2 univers différents qui vivent ensemble. Ceci n’est actuellement pas accepté dans l’amour total, complet et inconditionnel. Ses parents la protègent par amour, ils ont perdu un enfant à eux mais nous ne pouvons pas lui en dire plus à ce sujet.

Elle va travailler dans différents domaines de bien-être en lien avec les humains et les animaux. Sa mission est d’aider les humains, c’est une volontaire. C’est une manière de se reconnecter, il y en a d’autres, pleins d’autres et de transcender d’un monde à un autre.

Chaque être à sa propre vibration, il y aura des êtres de vibrations extrêmement élevé vivant dans des lieux de hauts potentiels, des maîtres pour enseigner. Il y aura aussi des êtres bien entendu qui auront des vibrations différentes, je ne dirais pas en dessous car c’est un terme (en terme humain) qui est assez péjoratif et nous n’aimons pas çà du tout mais qui n’auront pas la même vision. Chaque être à son chemin à son niveau.

Une personne qui n’a pas conscience d’elle ne pourra jamais aller voir une personne (thérapeute) qui a une vibration cristalline, comprenez-bien. Chacun à ses potentiels, ses particularités ce qui permet de toucher le maximum de gens différents. Par rapport à vos vibrations, vous allez travailler dans des dimensions différentes pour aider les personnes de toutes les vibrations : une graine pousse dans la terre pour monter jusqu’au ciel.

- Nous voulons tous vibrer le plus haut possible, alors est-ce que cela doit nous faire peur d’être sur une vibration plus “basse” qu’une autre ?

Vous voulez tous oui mais alors doucement, vous avez le temps, on a le temps. Cela ne doit pas faire peur de travailler sur une vibration plutôt qu’une autre (selon les termes humains : plus ou moins élevés), c’est très humain de penser cela. De quoi auriez-vous peur ?

Nous ne comprenons pas la peur de passer d'une vibration à l’autre, nous essayons de comprendre pourquoi vous devriez en avoir peur. La peur de l’inconnu peut-être ? (rire) le contrôle… Contrôlez, contrôlez si vous voulez contrôler.

Vous apprenez beaucoup grâce au contrôle, quand vous essayez de contrôler et bien c’est comme un enfant qui voudrait essayer alors qu’il est en maternelle de rentrer de suite dans les écoles supérieures. alors bien sûr un jour il rentrera dans les écoles supérieures mais d’abord il doit passer par les écoles au-dessous desquelles il va apprendre beaucoup de choses avant de lui servir. Il va rencontrer beaucoup de personnes qui vont lui apprendre et sans ces rencontres, sans ces personnes, sans ces étapes, jamais il ne pourra aller à l’école supérieure. Et finalement lorsqu’il arrivera à l’école supérieure, il comprendra qu’en essayant de contrôler, il n’a jamais rien contrôlé et il prendra conscience qu’il peut finalement se laisser flotter comme un bateau sur l’eau et que tout va bien mais il le saura quand il sera à l’école supérieure et que rendu à cette école, il se dira "oh la la, pendant tout ce temps j’ai contrôlé, mais quel temps j’ai perdu ?” Non, absolument pas, il n’y a absolument pas de temps perdu, et ça, c'est très important, il n’y a absolument pas de temps perdu.

C’est bien qu’elle se rend compte que toutes les petites graines qu’elle a semé au cours de sa vie lui servent aujourd’hui.

Qu’elle n’oublie pas que nous sommes là. Nous avons vraiment le souhait qu’elle nous demande de l’aide, nous pouvons la porter, la guider vers les bonnes choses qui sont justes pour elle. Nous l’aimons.

- Une marque est apparue sur son corps lors d’une nuit agitée qu’est-ce que c’était ?

C’est ce qu’elle se fait à elle-même. Tout ce qui vous est fait, est ce que vous vous faites à vous même. Rien de l’extérieur est fait pour vous faire comprendre que c’est ce que vous vous faites à vous-même.

- Lorsqu’elle se réveille le matin, elle a l’impression d’avoir passé la nuit dans une salle de concert, dans un endroit avec beaucoup de bruit et elle se sent très fatiguée, est-ce qu’il y a une raison à cela ?

Oui, il y a actuellement des restructurations cellulaires, des modifications, des changements intégraux des structures génétiques, des nettoyages, des intégrations.

- Est-ce qu’elle fait des sorties hors du corps la nuit ?

Evidemment.

- Est-ce pour ça qu'elle a ces sensations bizarres ?

Quand il y a des intégrations cellulaires, tissulaires, énergétiques bien entendu ce n’est pas fait sur votre corps physique, cela est fait dans l’énergétique. Après il y a une intégration physique dans la matière mais à ce moment là il y a d’autres pans qui permettent cette intégration dans la matière pour une compréhension totale. Vous n’êtes pas seule. Elle est fatiguée comme s’il y avait un forçage, une résistance, elle résiste. Qu’elle accueille toute ses parcelles même ses parcelles d’ombres, surtout ses parcelles d’ombres. Qu’elle les accueille, qu’elle les mettent en lumière. Donc pour être elle-même en accueillant toutes ses parcelles, une fois qu’elle les aura accueillies, comprises, elles vont s’envoler mais elles ne s'envoleront pas en les rejetant.

Des conseils sur ce qu’elle doit travailler lui seront apportés la nuit sur comment mettre en œuvre ses idées, comment les matérialiser. Pour accompagner les gens, il faut une transformation cellulaire. Une transformation cellulaire : quand votre état vibratoire se modifie, vos cellules se modifient. Pour pouvoir accéder à des pans supérieurs, votre état vibratoire se modifie et votre corps change, vos structures génétiques changent. Elle ne le voit pas avec ses yeux physiques pourtant bientôt elle le verra, ils le verront tous. Toutes les structures génétiques des humains sont en train d’être modifiées partout dans le monde. Les corps vont se modifier, n’ayez pas peur, accueillez le avec le sourire.

Ce besoin d’aider et d’apporter son soutien, elle travaille avec son cœur. Sans demander à être rassurée, qu’elle fasse ce que son coeur lui dit de faire.

- Quel lien a- t-elle avec X ? Quel lien d’âme ont-ils tous les 2 ?

Frère et soeur jumelle

- Est-ce que c’est la même chose que flamme jumelle ?

Oui.... Mmmmh, c’est particulier parce que la définition que vous avez sur Terre n’est pas la même que nous, nous devons beaucoup composer avec votre compréhension des choses. Je dirais plutôt frère/soeur d’âme et même cela dans votre compréhension des choses n’est pas du tout la même définition que nous l’avons. Je dirais que c’est un lien qui uni deux âmes en une.

- Et est-ce que ces 2 âmes doivent un jour se réunir ?

Oui

- Pourquoi n’arrivent-ils pas à se rejoindre actuellement ?

Les 2 âmes doivent chacune de leur côté d’abord se retrouver à elle pour ensuite recomposer ensemble. C’est un peu comme deux feux qui s’attirent et se rejettent, qui s’attirent et se rejettent, qui s’attirent et se rejettent jusqu’à ce que l’équilibre soit retrouvé. S’il y a un déséquilibre, c’est qu’il y a un déséquilibre en elle. Sans jugement, on accueille toujours. Qu’ils se rejoignent aujourd’hui ou demain, ou dans une autre vie, cela est fait, tel que cela doit être fait.

- Elle se demande pourquoi tant de synchronicités la ramène à lui alors qu’elle pense que l’oublier l’aiderait à avancer ?

L’objectif est de trouver l’équilibre, comment voulez-vous qu’elle le retrouve (l’équilibre) si rien n’est fait pour le retrouver ? Dans l’éloignement aussi se trouve l’équilibre, l’équilibre n’est pas forcément ensemble. Ils peuvent être bien chacun de leur côté et créer cet équilibre.

Suite au scan corporel un soin est fait pour régler un déséquilibre au niveau de la main gauche et au niveau du 3ème œil. Un déséquilibre est vu entre le chakra racine et le sacré ainsi que pour le 3ème œil, pour lui il faut plus d’ouverture. Elle tangue comme un bateau sur des flots tirés entre deux autres bateaux, elle ne reste pas alignée et centrée, qu’elle prenne sa position, qu’elle soit bien descendue dans son bassin, qu’elle reste bien en bas, bien posée. Une fois qu’elle aura bien posé son assise, elle ne tanguera plus. Concrètement, qu’elle se protège quand elle fait des soins et qu’elle fasse attention. Qu’elle prenne soin de ses mains, la gauche en particulier qui est comme une machine qu’on aurait pas assez huilée. Qu’elle prenne le temps de la masser, de mettre une onction dessus qu’elle mettra ensuite sur tout son corps lorsqu’elle se sentira prête. Pour les autres chakras cela vient de la sécurité alimentaire, accepter les dons qui lui sont fait, je comprends que cela puisse être difficile de son point de vue cette insécurité mais qu’elle comprenne bien que sa sécurité est là. Qu’elle prenne bien ses assises, la sécurité est là, qu’elle accepte les dons (matériels) qui lui sont faits même s’ils ne se matérialisent pas de la façon souhaitée. Elle se sent étouffée, nous comprenons que cette situation lui soit désagréable mais elle est pourtant nécessaire et nous nous en excusons.

-bPourquoi cela est-il nécessaire et pourquoi vous en excusez-vous ?

Car nous avons fait de telle manière pour que cela soit ainsi :

“Pour que l’arbre soit résistant, le vent doit souffler”.

13 vues0 commentaire