Rechercher

Retranscription séance Hypnose Transpersonnelle® - 5

5. Vie futuriste, année 2528 :



Je sais que pour certains il est difficile de penser que, potentiellement, nous avons eu plusieurs vies et que les mémoires (inconscientes) de ces vies ont un impact dans notre vie actuelle. Je comprends tout à fait que la retranscription de cette séance, dans laquelle nous explorons une vie futuriste, ne soit pas comprise et pourtant, je ne peux m’empêcher de vous la partager car, que l'on y croit ou non, elle a apporté de façon très juste les réponses aux questions de ce consultant. ​ Nous avons tous notre libre arbitre, alors dans ce grand “plan universel”, les vies futuristes que nous explorons restent hypothétiques : les choix et actions établis par le libre arbitre de chacun jusqu’à ce moment exploré peuvent changer la donne. Les vies futuristes explorées permettent entre autres de rassurer les consultants dont les vies sont difficiles et qui peinent à imaginer dans ces conditions, une prochaine "réincarnation". ​


Dès le début de l’exploration, un mal de ventre apparaît. Nous libérons “Douleur” qui dit être là depuis que le consultant est enfant : il n' était pas aimé, il était accessible alors je suis venu là. “Pour continuer à vivre, exister, je lui pompe son énergie alimentaire”. Je lui provoque des maux de ventres surtout dernièrement il le sent plus car “ oui, il me dérange, ça me dérange tout ce qu’il fait : ses soins, ses introspections, son travail tout ça, ça me dérange, j’étais tranquillement au chaud et il vient me déranger avec ça.” “Douleur” provoque aussi des aigreurs d’estomac au consultant : je suis centré sur le ventre, c’est pour çà qu’il est addicte au sucre, le sucre c’est de l’énergie. ​ Le consultant démarre la scène de l'exploration de vie dans les bras de ce qu’il ressent comme son âme-soeur Naïa. Ils sont bien ensemble, ils se comprennent sans se parler, en véritable symbiose. Ils font équipe au travail. Ils ont un champ de coopération très large : “c’est de l’amour, de la tendresse, de la passion, de la complicité, de l’échange intellectuel, de la liaison d’âmes.” ​ Au commande d’un avion/fusée, ils font régulièrement le trajet depuis la Terre jusqu’à Mars, Jupiter ou encore d’autres planètes plus lointaines pour apporter du matériel et des vivres à une colonie d’humains qui s’implantent là-bas : “c’est le propre de l’homme d’aller voir ailleurs, d’aller visiter. Ce qui est bien là, c’est qu’il n’y a pas de but mercantile ou de pouvoir etc… Ce n’est pas de la colonisation, cela a été convenu pour répandre l’espèce humaine dans l’espace et cela fait partie d'échanges, de coopération avec d’autres êtres galactiques, un peu comme Erasmus, c’est un accord interplanétaire pour le bien-être de la galaxie.” ​ Après de nombreuses expéditions, ils ont décidé de s’installer sur une planète sur laquelle ils se sentent vraiment bien. Ils sont heureux, ils ont fondé une famille avec Naïa et ils ont 3 enfants. Sur cette planète qui comporte minéraux et végétaux, ils vivent également en osmose avec des animaux qui ressemblent aux animaux préhistoriques, il n’y a pas de problématique avec ces animaux. D’autres fermes sont réparties mais ne sont pas proches les unes des autres. ​ Nous vivons tous sur le même principe : avoir une vie tranquille, profiter de la vie. La symbiose et la technologie étant là, nous n’avons pas besoin de faire d'efforts donc il n’est pas nécessaire d’avoir de l’aide. Tout se fait naturellement donc nous ne parlons pas d’entraide dans le sens où on l’entend actuellement sur Terre. Là-bas, nous sommes peu sur un petit territoire, la nature pourvoit à ce dont on a besoin pour se nourrir, on a pas besoin d’intensifier les choses. On a pas besoin d'exploiter cette terre là pour avoir des ressources, les ressources sont naturellement suffisantes pour tous les êtres vivants sur cette planète. Il n’y a pas de saisonnalité, c’est à profusion et c’est là, on a juste à se servir mais en même temps, nous sommes respectueux : nous ne prenons que ce dont nous avons besoin. On a la téléportation donc on peut aller n’importe où quand on le veut. C’est comme ça que nous fonctionnons : c’est vivre en osmose avec tous les êtres de cette planète et la nature qui la compose. ​ Pour les enfants, nous ne parlons pas d’éducation mais plus les accompagner dans leur croissance et leur épanouissement dans des valeurs de respect et de symbiose, c’est apprendre à répondre à ses besoins tout en étant dans le respect des besoins des autres. C’est très universel, il n’y a pas du tout de rivalités, de prise de pouvoir ou de manipulation. L’éducation consiste à apprendre la vie harmonieuse avec son environnement et en même temps on a accès à une technologie qui nous permet de faire pleins de choses par exemple la téléportation nous permet d’aller visiter, d’apprendre, de s’enrichir et dialoguer avec d’autres peuplades même si l’on ne connaît pas leur langage car nous avons des traducteurs automatiques. Pour obtenir une habitation, il suffit juste de le demander à la fédération galactique, ce n'est pas vraiment un gouvernement c’est plus un conciliabule où les gens émettent leurs souhaits. Il n’y a pas de hiérarchie. ​ Il y peut y avoir des débuts de frictions avec certaines peuplades mais il y a toujours une démarche qui est de trouver une solution qui soit satisfaisante pour les 2 parties. Tout le monde à compris l’intérêt qu’il y a à trouver une solution rapidement et pacifiquement donc les frictions ne prennent pas de grosses proportions. ​ Lorsqu’un problème survient, on fait appel au conseil des sages, ce sont des représentants volontaires de chaque peuplade. Chacun choisit le “métier” qu’il souhaite faire selon ses envies. Il n’y a aucune contrainte ou obligation à ce sujet et il peut arrêter quand il le souhaite. L’énergie d’argent n’existe plus, c’est l’énergie d’amour. Mariage de sa fille Sila avec l’élu de son cœur qu’elle a rencontré par le biais de son travail dans la bio diversité. Je suis très heureux pour eux 2, c’est un beau jour, c’est un vrai choix. Une fois encore les choses sont belles dans cette vie. Le mariage est un vrai choix de la part de chacun d’eux. Il n’y a plus de guerre, plus de pouvoir, plus d’argent alors un mariage c’est un beau moment à vivre et à partager avec ses enfants et tous les gens qu’on aime. C’est vraiment un moment de festivité pour tous les êtres vivants de la planète, pas uniquement pour les humains. ​ Le mariage c’est de l’énergie qui se met en place, c’est une consécration de leur énergie qui se met en commun et se diffuse sur tous les êtres vivants, c’est pour çà qu’il y a beaucoup de lumière, de blancheur. Santé : Le système immunitaire est beaucoup plus développé qu’actuellement, nous avons des check up complets que nous faisons régulièrement dans des “tub médecine”. On est d’avantage dans des médecines préventives. La technologie nous accompagne pour cela. ​ Suite au départ d’une famille sur une autre planète qui rend triste l’un de ses fils, il nous est expliqué que malgré que la téléportation existe et qu’il est donc très simple de voir qui l'on veut à tout moment, nous avons ce sentiment “plus humain” de manque à venir. On est humain, on a les deux ressentis de 5D et de 3D si l’on peut l’exprimer ainsi. On est multiple, chaque être vivant travaille aussi bien dans l’énergie ( la 5D) et dans les ressentis qui sont plus liés à l’incarnation (de la 3D). La palette des ressentis/sensations est vaste et on peut ressentir des choses très “spirituelles” et en même temps des choses très humaines puisque nous sommes incarnés avec nos besoins de manger, dormir etc… But de cette incarnation : Vivre une vie heureuse, paisible, et en toute harmonie. Sa vie actuelle est une vie préparatoire à cette vie futuriste. Partie dialogue avec la Conscience supérieure : ​ But de son incarnation dans sa vie actuelle : Expérimenter le désamour, savoir ce que cela fait pour arriver à se détacher de l’attachement qui est le pendant. Le consultant a expérimenté ce ressenti de désamour tout au long de sa vie avec de très nombreuses personnes. Mais bien sûr pour expérimenter le désamour il fallait aussi que j’expérimente l’amour : on ne peut pas savoir ce qu'est la lumière si on ne sait pas ce qu'est l’ombre. ​ Mission de vie : aider et accompagner les autres. Expérimenter , vivre et ressentir ces deux parallèles amour/désamour lui permet aujourd’hui d’accompagner les gens vers l’amour. ​ Conseil de la Conscience supérieur: il a maintenant ce qu’il faut entre ses mains, à la fois par rapport aux expériences qu’il a vécues et également aux outils auxquels il s’est formé. Il n’a plus besoin de rajouter et çà, et çà et çà, c’est une histoire maintenant d’être plus dans l'Être et moins dans le faire. Il est parti d’une situation où il était très cartésien, très branché dans ce monde très individualiste et concurrentiel donc il a fait tout une démarche pour arriver à se recentrer sur lui et dans son coeur, pouvoir faire la synthèse de ses expériences et les utiliser pour s'aligner. Aujourd’hui, il est dans ce moment de sa vie où il va mettre en place tout cet alignement, ce qu’il a emmagasiné, c’est le moment de la bascule. Il se rapproche de la quintessence de sa maturité, de son éclosion, de son ouverture. La patience est également une des choses qu’il est venu travailler (le consultant à exprimer lors de l’entretien qu’il trouvait le temps long malgré tout le travail qu’il avait fait sur lui). Quand son impatience se réveille elle s'éteint immédiatement car il a compris que cela fait partie de la nécessité du processus. Pour ses projets professionnels, il a tout, il va y avoir un déclencheur, comme un compte à rebours, quand ce décompte arrivera à 0 il y aura tout. Là, il est dans le dernier chiffre : il se prépare, il met en place, quand il va arriver à 0, ça sera l’explosion. ​ Relation familiale : Avec son père, ils auront le temps d’échanger ce qu’ils ont échangé. Avec sa maman les relations vont s’améliorer. Le travail que fait sur lui le consultant amène beaucoup d’apaisement à cette famille. C’était nécessaire pour ces 2 générations là mais aussi aux précédentes et aux suivantes. ​ Santé : Demande de conseil concernant le surpoids du consultant. Le travail émotionnel va l’aider, c’est une question de temps, il est dans la concentration des choses en ce moment, il concentre pleins pleins de sujet et cette concentration correspond au décompte. Quand il va arriver à 0, la concentration sera terminée et tout va s’éclaircir. Tout est lié, toutes ses réactions à ce qu’il a vécu sont liées donc tout va se dénouer au même moment. La libération de “douleur” va aider aussi pour ce problème. ​ Un soin énergétique global est fait. ​ La Conscience Supérieure nous dit qu’elle l’accompagne sur ce mouvement d’intégration et de décompte jusqu’à 0, tout se fait en continu. Il a des signaux (chaleur dans les mains, ressentis etc…) qui lui montrent le travail et la transformation qui sont en train de s'exécuter. D’autres vont se mettre de plus en plus en place. Dernier conseil de la Conscience supérieure : tout roule, il a fait un sacré travail depuis les 3 derniers mois, ça roule même de manière plus fluide. ​ Il est surpris de pouvoir découvrir à chaque fois quelque chose de plus profond dont il n'avait pas conscience. C’est la progressivité de la découverte : Par exemple pour un enfant d’humain, on ne peut pas tout de suite lui apprendre de le théorème de Pythagore.Il faut d’abord qu’il passe par l’apprentissage du langage ensuite que sa main soit capable de tenir un crayon, qu’il apprenne à lire, ensuite à écrire, qu’il apprenne des notions physiques tangibles, notions abstraites pour ensuite apprendre les mathématiques et arriver enfin au théorème de Pythagore. Il y a donc toute une progression et toute une profondeur dans cet apprentissage, pour lui c’est exactement la même chose. ​ Il a découvert au fur et à mesure de ces 3 derniers mois des choses de plus en plus profondes et impliquantes de sa vie. Au moment où il en a conscience, il peut les intégrer, il peut tirer de ses expériences tout ce qu’il va lui permettre à partir du 1er avril d’aider et d’accompagner les autres. C’est encore cette histoire de mouvement de concentration de fin de cycle pour lui apporter un nouveau cycle qui est là : le printemps.

11 vues0 commentaire