Rechercher

Retranscription séance Hypnose Transpersonnelle® - 4

4. Retour sur des moments clés de la vie actuelle de la consultante, libération forme-pensée.



Lorsque vous choisissez de venir faire une séance d’HYPNOSE TRANSPERSONNELLE®, vous ne savez pas quelle(s) vie(s) vous allez explorer, seule votre Conscience supérieure sait où vous transporter pour vous donner les informations dont vous avez besoin aujourd’hui pour avancer. ​ Durant cette séance, la Conscience supérieur de cette consultante a décidé de revenir sur des moments clefs de sa vie. (Certaines informations et détails géographiques ne sont pas donnés pour garder l’anonymat de cette personne.) ​ Les retours sur la vie présente nous permettent de faire une écoute thérapeutique pour entendre ce que le consultant ainsi que chaque intervenant avaient à dire à cette période et d’accueillir leurs sentiments. ​ Entre 18 ans et 20 ans : retour sur une place d’une grande ville, la consultante regarde les gens et les enfants jouer. Elle ne sait pas où aller mais souhaite déménager. Même si elle se sent un peu perdue, elle reste sereine par rapport à son choix. ​ Elle est en train de faire ses cartons pour déménager. Elle se sent soulagée de se “débarrasser des choses inutiles” et en même temps, elle ne ressent rien. C’est quelque chose de familier de ne rien ressentir et ce sentiment lui fait vraiment très peur. ​ “C’est une bonne peur car elle sait qu’elle va vers du bon.” ​

Nous apprenons que si elle ne ressens jamais rien c’est parce qu’elle a été très fortement cassée et formatée. A ce moment de sa vie, la consultante ne s’est pas sentie entendue sur l'extrême sentiment d’injustice qu’elle ressentait. ​ "L'injustice ne devrait pas exister : Je suis quelqu’un de bien, je vis des choses que je ne mérite pas.” A la reconnaissance de ce sentiment, elle ressent comme un second souffle. ​ 18 ans : Dans une grande gare, il y a beaucoup de monde et de bruit. Son petit ami l’a quittée, cela l’énerve car elle n’avait pas envie qu’il parte. Elle se sent complètement perdue, elle se sent seule dans cette grande gare malgré tous ces gens autour d’elle. Elle rentre chez elle pour se mettre sous la couette, elle veut qu’on la laisse tranquille : tout le monde m’énerve ! Elle se rend compte qu’elle a mal réagi : elle n’a pas accepté l’aide mais c’est parce qu’elle avait l’impression que personne ne pouvait la comprendre. ​ Retour sur une scène où elle se cache dans son lieu de travail car elle a rencontré une personne avec de mauvaises intentions. En se cachant à cet endroit, elle a pu lui échapper mais la peur reste intensément présente. Cela va rester graver dans sa tête et cette peur restera présente à chaque fois qu’elle sera dehors car “cette personne pourrait s’être multipliée”. C’est un sentiment de haine qui émane maintenant en pensant que ces mauvaises personnes ne devraient pas exister. A sa demande, nous “l’ouvrons”, nous grattons toute cette haine à l’intérieur d’elle et nous la refermons”, elle a alors “la banane”. ​ 25 ans : Tête à tête au restaurant avec son père, l’ambiance est tendue. Elle déchire sa serviette et lui regarde ailleurs. Elle a l’impression d’être face à un inconnu. Il appréhende et se demande ce qu’il fait là avec elle, pourquoi ce dîner ? Il a peur qu’on lui reproche des choses. Elle trouve qu’il est normal qu’il ait peur parce que c’est bien ce qu’elle va faire. Elle lui dit que c’est con, qu’ils ont perdu du temps. ​ Une douleur à l’estomac intervient à ce moment-là : nous allons libérer “le contrôle” qui fait barrière pour protéger la consultante des émotions. “Le contrôle” nous dit qu’il lui provoque des douleurs à l’estomac, au ventre et au cœur ainsi que “des pensées qui ne servent à rien” pour la faire douter. Il nous dit qu’il est apparu dans sa vie lorsqu’elle était adolescente. Retour au restaurant, elle se sent libérée d’avoir “vider son sac” à son père, lui a l’air bien et cela l’a fait se sentir à sa place. Re-connexion à un grand sentiment de liberté. ​ Conscience supérieure : ​ Il était nécessaire de reconnecter la consultante à ses moments de sa vie pour qu’elle se rappelle de toutes ces étapes de sa vie durant lesquelles elle a particulièrement appris. La place : c’était le début de pleins d’options, elle fait toujours les bons même quand c’est les mauvais car elle en tire toujours quelque chose. ​ Le déménagement : le point de départ, la peur a été la goutte d’eau dont elle avait besoin. Elle perdait son temps dans tous les domaines de sa vie, il était nécessaire qu’elle prenne un nouveau départ. ​ La séparation : Elle était très influençable, c’était plus facile pour elle de suivre les choix des autres. Prendre ses propres décisions, c’était prendre des risques, le risque de se tromper. A partir de ce moment-là, elle a appris à prendre ses propres décisions. ​ Conseil de la CS : Il faut y aller, il faut débrancher le cerveau en écoutant sa petite voix. Elle l’a déjà écouté à plusieurs moments de sa vie, cela lui a été bénéfique alors il faut qu’elle continue ainsi. ​ Partir seule : on a plus le choix, on ne peut que s’écouter (écouter sa petite voix intérieure). ​ Aujourd’hui en couple et épanouie, la consultante ne voyage plus comme elle se le permettait avant ce qui lui provoque certaines peurs. ​ Conseils : il faut se détendre, arrêter de vivre dans le futur, profiter du présent il n’y a que çà qui compte et arrêter d’être impatiente. Pour se détendre, elle doit essayer d’être dans le moment le plus possible. Lorsqu’elle a l'impression de perdre son temps c’est parce qu’elle veut toujours aller trop vite. La future naissance de son enfant va l’aider à être plus dans le moment présent, elle peut également pratiquer la méditation. ​ Avec son compagnon, ils ont le lien le plus fort : l’amour pour toujours ! Ils ont eu assez de vies ensemble pour que cela soit aussi évident aujourd’hui entre eux. Ils sont très fusionnels car ils ont fait leur propre chemin à côté, ils sont en paix avec eux-même. Ils transmettent la simplicité, l’amour, la bienveillance, cela fait partie de leur mission de vie. Actuellement, la Conscience supérieure leur dit qu’ils pourraient faire mieux pour transmettre tout cela en étant plus patients. Ils doivent être plus tolérants envers eux-même, il faut lâcher-prise en mettant la peur de côté. Ils n’auront pas le choix car s’il n’arrive pas à la mettre de côté, ils ne survivront jamais à l’élément perturbateur qui arrive : leur enfant. ​ Conseils pour l’arrivée de ce bébé: se laisser aller totalement, faire confiance à son instinct. ​ Santé : La consultante à des problèmes de ventre/intestin, ils venaient en partie du contrôle que l’on a libéré auparavant, et de l’autre partie du mental. “Il faut le mettre de côté, dans une petite boîte”. Des conseils sont apportés pour l’aider en ce sens. La conscience supérieure détecte une douleur dans le dos, des conseils sont donnés et un soin énergétique est fait pour soulager la douleur. ​ Rôle que joue la consultante dans sa famille : reconnecter tout le monde et les aider à trouver la paix. Des conseils précis lui sont donnés pour aider certains membres de sa famille en souffrance. ​ Explications et conseils sur les liens que la consultante a avec son conjoint et certaines personnes de son entourage et ce que cela lui apporte dans sa vie. Conseils sur sa profession : “Elle fait ce qu’elle veut, elle peut toucher à tout”. ​ La consultante est justement attirée par beaucoup de choses sans se retrouver dans un domaine précis, sa Conscience supérieure lui donne les conseils nécessaires pour trouver la chose qui la fait réellement vibrer et la rassure sur ses peurs (matérielles et obligations parentales). ​ Nous demandons à la Conscience supérieur de connecter la consultante à l’enfant qu’elle porte le temps nécessaire pour qu’ils échangent en toute intimité.


6 vues0 commentaire