Rechercher

Retranscription séance Hypnose Transpersonnelle 13 (1ère partie)

Retrouvez l'audio original de cette séance sur ma chaine Youtube : ICI


Retranscription séance Hypnose Transpersonnelle 13 (1ère partie) : Fuite pour un meilleur, Savoir anticiper, Vivre pour Soi.





Harry est un jeune moussaillon d’une vingtaine d'années embarqué pour la première fois sur un bateau de pirate pour une traversée de 3 mois. Alors que le temps est orageux, Harry est heureux de voir une tempête arriver : “il va enfin se passer quelque chose, cela va bouger”.


Harry aime ce genre de situation car il peut enfin sortir de la cale et être à l’extérieur. Dans cette cale insalubre, ils sont nombreux et tous serrés les uns contre les autres. Certains hommes plus âgés ne sont pas très agréables c’est pourquoi Harry préfère rester à l’extérieur le plus de temps possible. Malgré cela, son chef, John, est gentil avec lui et prend soin de lui à sa façon. C’est John qui l'a recruté et il en est heureux car ce métier lui permet de partir à l’aventure et de découvrir le monde. Il ne sait pas où il va, c’est l’inconnu et c’est ce qui lui plait.


A 22 ans, Harry est en haut du mât, il a peur car cela bouge beaucoup. On lui a donné l’ordre d'y monter pour observer mais, maintenant qu’il est en haut, il se sent crispé au point de ne plus savoir comment faire pour redescendre. Ça tourne dans sa tête et se mélange, il a peur de tout lâcher, c’est très inconfortable.


Il se rend compte que d’autres bateaux au loin semblent attaquer au canon d’autres bateaux. Il donne l’alerte, et, tous se préparent à affronter ces adversaires. Harry a des sentiments mitigés, à son excitation se mélange la peur, c’est la 1ère fois qu’ils se font attaquer mais il ne pensait pas que cela allait arriver si vite. Il n’a jamais vécu cela.


Malheureusement, lors du combat, le mat se casse et Harry tombe à l’eau, il est sonné. Pris dans les tourbillons de l’océan, il s’enfonce inexorablement et se sent descendre dans cette eau sombre et noire alors que des bulles se forment autour de lui.


Flottant maintenant à la surface de l’eau parmi les débris des bateaux dans un corps sans vie, Harry voit tous ces morts autour de lui.


Avant de remonter vers les plans célestes, Harry décide de rester près de son corps pour lui tenir compagnie : cela a été trop violent. Il n’a pas compris, il était parti pour l’aventure pas pour cela.


Lorsqu’il décide enfin de remonter, un guide l’accompagne, c’est Issac, il tend la main pour qu'Harry le rejoigne. La transition se fait naturellement, Isaac nous explique qu’il est là pour l’accueillir et l’emmener sur sa planète d’origine qui ressemble un peu à la Terre visuellement. Une fois sur cette planète, Harry est étonné en la décrivant car finalement elle n'y ressemble pas tant, c'est plutôt le gris qui y règne et il s’aperçoit qu’il y a beaucoup d’acier, comme des tuyaux, de nombreux couloirs : “c’est hyper moderne” nous dit-il.


Les êtres peuplant cette planète ressemblent à des pieuvres blanches vaporeuses. Alors qu’ils sont de plus en plus nombreux à entourer Harry, lui, ne ressent aucune émotion particulière en les voyant, il se demande même ce qu’il fait là. Il se sent regardé comme une bête curieuse. Ces Êtres lui expliquent qu’il fait bien partie des leurs mais qu’il ne les reconnaît pas parce qu’il est encore dans ces émotions terrestres.


Au fil de la discussion, Harry ressent de plus en plus leur sympathie et leur excitation de le retrouver, les sourires sont de plus en plus flagrants pour lui. Ils entourent Harry et de par leurs énergies, ils permettent à Harry de se défaire de ses émotions terrestres. Harry peut redevenir comme eux, l’instant est joyeux : Harry se sent s’élever au-dessus d’eux et virevolter dans tous les sens. Il se rend compte que, finalement, ils sont un peu comme des boules d’énergies, il décrit cela comme un aspect un peu fantomatique, cela fait un peu “Casper” mais c’est “chouette”. C’est comme des enfants qui se retrouvent dans une cour d’école et qui se mettent à jouer ensemble.


Sa famille est heureuse de le retrouver mais ils ne peuvent pas vraiment faire d’autres choses de plus avec lui tant qu’Harry n’a pas fait le bilan de sa vie. Il est maintenant indispensable qu’il le fasse et, pour se faire, un “druide/guide” vient le chercher, c’est Ally. La personne hypnotisée se sent très en confiance en sa compagnie, Ally est chaleureux, c’est comme un enseignant. Il ne lui enseigne rien de précis mais c’est lui qui l’accompagne dans ses vies. Il l’aide à choisir ses vies en fonction de ce qu’il a envie de vivre et d’expérimenter et c’est avec lui qu’il fait le bilan de chacune, qu’il parle de l’expérience vécue et pouvoir passer à autre chose.


Durant cette vie de jeune moussaillon, la personne hypnotisée comprend que l’on a pas pris soin d’Harry et qu’on l’a utilisé en lui demandant par exemple de monter en haut de ce mât en sachant parfaitement qu’il serait la cible parfaite alors que, lui, voulait vivre l’aventure. Ce bateau était pour lui le moyen de découvrir le monde alors que finalement il a été témoin de la cruauté. La personne hypnotisée ne comprend toujours pas pourquoi ils se sont fait la guerre. Harry aurait dû refuser d’embarquer quand John lui a vanter les mérites de voguer sur un bateau de pirates pour découvrir d’autres mondes. Mais, il est expliqué qu’à la mort de sa mère, Harry n’a pas souhaité rester à terre car son père représentait pour lui un danger, c’était un homme violent et alcoolique, c’est pour cela qu’il a préféré partir avec John qui avait l’air si sympathique aux premiers abords.


Le lien fait entre cette vie et la vie actuelle de la consultante est une fuite pour un meilleur. Mais, il est expliqué que prendre la fuite n’est pas toujours une solution, on arrive parfois à des choses plus catastrophiques que l'on aurait pas pu imaginer.


Ally explique que c’était une vie très courte nécessaire à la préparation de la suivante. La consultante avait besoin de vivre cela, elle l’avait demandé, pour comprendre que, quand on veut partir à l’aventure, cela se prépare un minimum. On ne doit pas partir sur un coup de tête, cela peut avoir des conséquences dramatiques auxquelles nous ne sommes pas préparés donc il faut un minimum anticiper les choses.


On nous dit qu’Harry est parti sur un coup de colère alors qu’il aurait pu faire les choses tout à fait différemment puisque son père embarquait sur un bateau. Harry avait donc la possibilité de rester à terre et de trouver un autre travail. Mais il voulait faire comme son père pour voir ce qu’il vivait et comprendre comment il en était venu à être ainsi : un homme violent comme un ogre, ce genre de personnage débile, hideux, une sorte de viking. Et en même temps, il devait comprendre que ce n’est pas parce qu’on a un tel père que l’on est comme lui. On peut tout à fait être différent et vivre la vie que l’on souhaite vivre sans être obligé de vivre la même chose que nos parents pour comprendre ce dont ils avaient besoin. On peut vivre notre vie à nous en se détachant totalement de la problématique des autres et de nos parents par exemple. C’est une sorte de leçon de vie pour comprendre qu'à un moment donné il faut vivre pour Soi, rester concentrer sur Soi et arrêter de se laisser influencer par les autres, arrêter de subir leurs injonctions et à la fois rester maître de Soi et de sa destinée.


2ème exploration à suivre…



53 vues0 commentaire